Le coaching pro

Quand j’ai été engagée, mon entreprise m’a offert 6 mois de coaching professionnel. Dans un premier temps, je me suis dit que j’allais en profiter car c’est gratuit. Et ça été une véritable découverte.

Dans cette article, je parle au féminin car j’ai une coach 🙂

Le coaching professionnel, ça fait vraiment peu de temps que j’en entend parler. J’ai l’impression que c’est venue avec la démocratisation de la santé mentale. Ça vous aider à gérer le travail dans sa globalité, que se soit l’organisation, les relations et pleins d’autres aspects.

La coach professionnel à le même code de déontologie qu’un psy. Donc tout ce qui s’est passe, reste confidentielle. J’appréhendais un peu de ce côté là. Ça peut paraître idiot, mais j’avais peur que mon patron soit au courant de ce qui se disait car ça touchait mon intimité, ma vie privée.

J’ai toujours eu cette appréhension : que d’aller voir un psy était révélateur qu’il y a un problème qu’on arrive pas à régler soit même. Que finalement, j’avais peur qu’on me dise que j’avais pas réussit seule. J’avais peur qu’on me juge face à cet échec. Alors que non, c’est normale de se faire suivre, vous êtes pas forcément fou, ni un échec.

J’ai commencé le coaching au mois de septembre, à raison d’une séance par mois, j’ai pu en 3 séances voir une évolution de ma personne.

Alors, au début, j’étais assez timide, j’ai vécue des choses dans ma vie, et j’en avais jamais parlé, ou je préférais les enfouir. Genre : mettre la poussière sous le tapis et remettre le tapis. En imaginant que la poussière est ce que j’ai vécu et enfoui au fond de moi. Et bien la coach pro, elle relève le tapis et ressort la poussière pour la nettoyer, ensemble.

Et finalement, je me suis prise au jeu, je suis là pour me confier, et qu’on me donne les outils pour aller mieux, vaincre mes appréhensions et peut-être faire la paix avec soi-même. Personne ne me jugera, car elle est là pour ça.

J’ai longtemps eu des problèmes de culpabilités et je me laissais toujours marché dessus, parce que j’osais pas dire non. Et c’est en allant aux séances que j’ai amélioré ce point. Sachant que je travaille avec des utilisateurs qui peuvent être très oppressants et peu patient. Donc posez ses limites c’est important, sinon vous donnez la main, on va vous bouffez le bras.

Cependant, les coachings pro, c’est un cheminement, tout ne se règle pas en une session, loin de là. Je suis à la troisième séance, et je pense avoir encore besoin de ses séances.

Ces séances, c’est aussi ce petit moment à moi, déconnecter du monde extérieur, et c’est le rendez-vous avec moi-même.

Ce genre de moment est important, et oui, il faut être prêt à entendre des choses, à mettre un mot sur des souffrances. Les séances poussent à la réflexion, mais j’ai envie de dire que c’est une bonne réflexion. Combien de fois, je me suis torturée l’esprit avec des réflexions avant d’aller au coaching ? je vous le dit : beaucoup trop de fois.

Et depuis, j’ai des réflexions qui sont plus saine, dans le sens où ça m’obsède pas, et quand j’ai envie de plus y penser, j’y pense plus. Et ça s’arrête là.

On a tous notre propre sensibilité, faire du coaching va permettre de se (re)découvrir. Autant vous dire que je suis en pleine crises existentielles. Je suis cependant plus en accord avec moi-même. Pendant un moment, j’avais l’impression d’agir pour les autres, d’accepter des choses parce qu’il fallait entrée dans un moule, le moule familiale surtout.

J’ai appris, compris, des choses. Je pense sincèrement que j’aurai jamais comprise seule. Le travail est cependant personnelle, il faut se prendre au jeu, et ça se passera bien.

Si c’est devenue plus des séances de psy que de coaching, j’ai vu une amélioration de moi, ma relation avec le travail, et au boulot est plus saine, je me mets moins la pression.

J’ai appris à être fière de moi, et non pas à attendre que mes parents soient fiers de moi. J’ai besoin de personne pour me dire : waouh, t’as réussi Sophie, tu y es arrivée.

Vous le comprenez donc, je vous incite à testé le coaching pro, au moins essayez. Personnellement, c’est au budget 2022 !

A bientôt les peachy !

Me retrouver

Sur Instagram pour suivre mon évolution, et mes aventures !

Mon blog, pour me lire : www.losingpeach.ch

Et si tu en as pas marre de moi, tu peux lire mon dernier article : Glow Up Together

2 Commentaires

  1. 8 février 2022 / 9:12

    Allô Sophie,

    C’est super intéressant !!
    J’avoue que je n’ai jamais eu de séance chez un coach pro, mais c’est top que ton entreprise vous offre les 6 premiers mois (6 premières séances ?). Hâte que tu nous fasses un second debrief, même si ça a l’air déjà de te faire du bien 🙂

    Laurane.
    Instagram : aboutlaurane
    aboutlaurane.com

    • losing_peach
      Auteur/autrice
      10 février 2022 / 6:53

      Hello Lauriane !

      Oui, c’est une séance par mois. Je pense faire une second article quand j’aurai fini le 6 premiers mois ! Mais oui j’ai eu beaucoup de résultats positifs 😀

      A bientôt !

      So’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code